Le RCM perd le Derby...

18 octobre 2016 - 20:19

Autant la défaite face à La Plaine, équipe dans les cordes des Mauriacois, avait été dure à encaisser, autant la victoire des Arpajonnais fringants et réalistes, dimanche à Jean-Lavigne (23-38), ne souffre d'aucune contestation.

D'ailleurs, dans les rangs RCémistes, point question de contester leur succès mais l'heure était plutôt à la remise en cause et au questionnement sur l'avenir.

Le président Christian Cheminade voulait retenir le sursaut de ses troupes qui a évité une correction plus ample à ses ouailles : « Vu la première mi-temps des Arpajonnais, la défaite est logique. Nous avons été pris de vitesse. Notre baroud d'honneur nous met un peu de baume au cœur mais nous devons serrer les boulons pour faire face tous ensemble et rendre de meilleures copies. »

Le demi de mêlée Arnaud Anglard revenait sur l'entame catastrophique des locaux : « Notre entame nous plombe. Nous avons commis trop de fautes. Nous nous sommes réveillés mais trop tard, le break était déjà fait. Oui, nous sommes touchés moralement. La suite de la saison va être délicate car nous n'avons plus droit à l'erreur. »

L'arrière Kévin Coulon pestait contre l'indiscipline : « Ils marquent à chaque fois que nous sommes en infériorité numérique, c'est rageant. Notre réaction si elle a été louable était largement insuffisante vu notre retard pris en première mi-temps. »

 

C'est donc le dos au mur que les Mauriacois termineront leur second bloc d'octobre par un déplacement à Guéret puis la réception d'Uzerche.

 

 

Mauriac aux abois

Côté Arpajonnais, cette belle victoire permet d'accéder à la deuxième marche du podium en compagnie de Vichy et Cournon. Sur la pelouse du stade Jean-Lavigne, le duel tourna vite en faveur des « ciel et blanc », fringants malgré les nombreux absents. Plus maîtres de leur jeu, incisifs et joueurs, ils débordèrent à plusieurs reprises une défense locale aux abois dès que le cuir parvenait aux ailes.

 

Bien servies par des avants conquérants, les gazelles arpajonnaises ont fait parler leur vista et leur vitesse. Au total, 6 essais, fruits de beaux mouvements avants-trois-quarts, ont récompensé leurs efforts.

Le deuxième ligne « ciel et blanc » Labbé, pour sa première en équipe fanion, était comblé : « C'est une belle victoire. Je suis très content d'avoir été pris dans le groupe premier. J'ai trouvé que c'était plus dur qu'en réserve, plus rapide. J'espère progresser encore et jouer à nouveau à ce niveau. »

Les protégés du président Bertholet doivent poursuivre cette série de victoires. Pour cela, ils devront se méfier des Clermontois de La Plaine, leurs prochains adversaires à la Vidalie.

 

Source; sportsauvergne.fr

 

Commentaires

Aucun événement